Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de alain.suze

Le blog de alain.suze

Le blog de Alain SUZE Des articles sur la santé, sur la forme et le bien-être, sur la diététique, et sur la littérature.

Comment faire croitre le nombre de visiteurs de son blog : 3e étape

        Vous vous êtes présenté, vos visiteurs peuvent désormais savoir facilement qui vous êtes. Il vous reste à leur faire connaître ce que vous savez faire.

    Nul n'a jamais réussi seul, isolé dans son coin. Pour que votre blog soit visité, il va falloir le faire connaître.

 

Pour cela, vous avez deux possibilités : 5269295051_31a102e6ae.jpg 

   

- D'abord, les réseaux sociaux :

    Inscrivez-vous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Google +, ainsi que sur des annuaires. Ensuite, envoyez chacun des articles que vous publiez sur ces différents supports.

   

- Ensuite la recherche personnelle :  

    > Elle va consister à rechercher des blogs "amis" et à laisser régulièrement des commentaires. J'ai dit "amis", car il n'est pas question de se contenter d'un vague commentaire rapide et sans intérêt sur d'autres blogs en espérant que les propriétaires vont venir aussitôt sur le vôtre. Vous aimez la sincérité, soyez sincère vous aussi. Recherchez des blogs qui vous intéressent, et httpécrivez des commentaires qui interpellent leur propriétaire. Soyez patient, revenez régulièrement sur les sites où vous avez laissé des commentaires, et laissez en d'autres. Créez-vous un réseau de connaissances sympathiques.  

 

    Cela prend du temps, certes, mais en quelques mois vous pouvez vous constituer un important réseau de visiteurs pour votre blog.

 

    J'insiste sur le fait qu'il faut être honnête, vous recherchez des visiteurs pour votre blog, comme tous les autres internautes blogueurs, alors soyez franc, faites le premier pas, et faites-le avec honnêteté, éviter les basses flatteries, ou les commentaires vides de sens du genre : "Bien votre blog, venez donc sur le mien". Il faut vraiment que les propriétaires des blogs sur lesquels vous laissez des commentaires soient attirés par ce que vous écrirez, et pour cela il est indispensable d'être sincère.

 

    > Faites de même avec Twitter, recherchez les internautes ayant les mêmes intérêts que les vôtres, et inscrivez-vous chez eux, en laissant régulièrement des messages. Sur Twitter, c'est plus facile, les messages sont courts. vous verrez que tout naturellement, on vous renverra l'ascenseur.

  blogue 

    > Utilisez aussi les communautés, et recherchez celles qui ont les mêmes goûts que vous, voire celles qui ont des goûts un peu différents, cela peut marcher aussi. Inscrivez-vous sur celles qui vous plaisent le plus. Vous pouvez même créer la vôtre.

   

   Il vous faudra sans doute contacter des centaines de blogueurs pour récolter des bénéfices intéressants. C'est un travail de longue haleine, très contraignant, mais comme je l'ai dit plus haut, il est impossible de réussir sans les autres. C'est pourquoi il faut aller chercher les autres chez eux, pour qu'ils viennent chez vous.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fred Milongeroz 10/10/2012 22:33

Tu pousses les notions d'une manière conrète, en prenant en compte la dimension Patience, efforts et travail : le partage sur les réseaux sociaux nécessitent un suivi, une persévérance : chaque
réseau social fonctionne à sa manière, il faut l'apprivoiser, et rien ne peut être mis en équation : dans la passion du web marketing, il faut rester humain, intéresser les autres, par la
sincérité, l'authentique travail, et s'intéresser aux autres : partager, retweeter, commenter, prendre le temps d'ici de là, uniquement quand le coeur nous en dit. On ne peut pas plaire à tout le
monde, et parfois nous avons l'agréable surprise que des fans viennent se faire connaître à vous : ici, on est pris d'une grande humilité, rester égal à soi-même, et savoir enfin que ce que l'on
fait, crée, écrit, construit jour après jour, plaît, est utile, ne serait-ce qu'à rêver, à remotiver, à encourager! Notre isolement respectif est lié aussi à la distance géographique, parfois, des
rencontres peuvent se faire, on est amateur, mais l'on peut faire un travail professionnel, et qui sait, un jour, on s'est forgé une expérience qui conduira à un projet concret, une opportunité!

alain.suze 10/10/2012 22:48



   Tu envoies un article ou une pièce de théâtre à 25 personnes et tu n'en intéresses que 2, c'est pour cela que c'est aussi ingrat, mais ceux qui restent on l'avantage d'être sincères
et de revenir régulièrement. C'est ça l'internet honnête.