Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de alain.suze

Le blog de alain.suze

Le blog de Alain SUZE Des articles sur la santé, sur la forme et le bien-être, sur la diététique, et sur la littérature.

Comment faire croître le nombre de visiteurs de son blog : 4e étape

   5157132399_e41720cf06.jpgVous savez maintenant vous présenter, vous avez créé un blog avec un contenu que vous aimez, et vous avez déjà réussi à vous faire quelques amis. Ce n'est pas tout, pour que les internautes trouvent facilement vos articles, il faut que ces derniers soient bien référencés sur les moteurs de recherche. Ce sont les mots-clés qui permettent un bon référencement, mais, ce n'est pas toujours facile de les choisir correctement. Il y a pour cela une technique bien particulière, qui s'appelle : Les mots-clés de la longue traîne. 

   Il faut savoir que tous les mots-clés ne se valent pas, certains peuvent vous propulser en première page des moteurs de recherche, d'autres vous condamnent à être noyé dans la foule des pages.

   

Comment connaître les mots-clé de la longue traîne ?

- Il faut tout d'abord vous rendre sur le site du générateur de mots-clés de Google ;

- Dans la barre de recherche tapez le mot-clé que vous souhaiteriez mettre dans le titre de votre prochain article. Il est important de taper au moins deux mots, un seul est insuffisant, par exemple tapez vie marine ou vie marine océan, mais ne taper jamais la mot marine seul. 

 - Vous verrez apparaître une liste de mots-clés très proches de ceux que vous aurez tapés. C'est là que votre recherche des bons mots-clés, ceux de la longue traîne, va débuter. 

 

   Dès ce stade il est indispensable de connaître une règle fondamentale dans la recherche de mots-clés : C'est que ce ne sont pas les mots-clés les plus demandés qui sont les plus intéressants : un mot-clé très demandé est aussi un mot-clé très concurrencé, donc peu intéressant.

 

- Maintenant, il va falloir créer un tableau qui devra comporter :

> 5 colonnes, et :

> Autant de lignes, que vous aurez trouvez de mots-clés dans le générateur de mots-clés de Google, après avoir tapé votre mot-clé d'origine.

Ce qui donne :

 

 Mots-clés Recherches mensuelles = A  Recherches Google avec mot-clé entre " = B Recherches mot-clé sans " = C Ratio = A/B 

 

 

- Reporter chaque mot-clé du générateur de Google dans chaque ligne (sous mots-clés), ainsi que le nombre de recherches mensuelles dans le monde (A).

Exemple  :  Vie marine

 - Puis pour chaque mot-clé, vous devrez chercher le nombre de sites, d'abord, avec le mot-clé entre " (B), puis sans" (C). Vous reporterez alors chaque résultat sous la colonne appropriée de votre tableau.  

 - Ensuite vous devrez calculer le ratio A/B pour chaque mot-clé et le placé dans le tableau.

  

    C'est un travail assez fastidieux, mais rassurez-vous, je vous indiquerai en fin d'article l'adresse d'un site ou vous pourrez automatiser tout le travail à 90 %.

 

Précision

-  B représente le nombre de vos concurrents directs, ceux qui utilisent les mêmes mots-clés que vous ;

- C représente le nombre de sites qui utilisent les mêmes mots-clés que vous, ainsi que les mots-clés dérivés (ce sont tous vos concurents) ;

- A/B est un indicateur qui met en évidence le potentiel d'un mot-clé. Plus le ratio est élevé, plus le mots-clé est intéressant. 

 

Résultats

    Pour connaître les mots-clés de la longue traîne, c'est-à-dire les mots clés à utiliser pour rédiger le titre idéal de vos articles, celui qui vous donnera toutes les chances d'être en première page, il faut observer deux règles :

> La recherche sans ", C, doit être inférieure à 150 000 ;

> Le ratio A/B doit être supérieur à 1.

 

    Le site promis plus haut pour automatiser la recherche est : http://www.long-tail-express.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fred Milongeroz 31/12/2012 06:09

Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu en ta demeure, Alain.
Petites péripéties.

Ton article arrive à point nommé au moment où justement je m'intéresse aux mots-clefs de la longue traîne.


Il faut savoir ceci : 80 % des internautes sur google accèdent à leur requête par des mots de la longue traîne.


ça a l'air un peu sorcier comme ça. On peut comprendre le processus, en tout cas en avoir l'idée en observant nos stats de blog : sur overblog par exemple, on a la liste des requêtes que nos
visiteurs ont tapées pour parvenir sur notre blog.

On constate que cette "longue traîne" est constituée de mots éparpillés au sein de nos articles.

Un mot par ci, un autre par là....


Comme quoi, plus on écrit d'articles, plus on génère de mots-clefs encourageant les effets positifs de la longue traîne.

Certes, ce n'est pas suffisant.

La preuve : avec 560 articles, mon nombre de visiteurs n'a pas augmenté exponentiellement...

Les générateurs de mots-clefs comme keyswords tools (un truc comme ça) de google, nous laissent perplexes...


Comment s'en servir?


Voilà que ton article Alain, se veut très utile.

Le calcul paraît fastidieux, et je ne sais pas si je vais m'y aventuré, car je suis plus du côté Lettres que ... Matheux!


Il est toutefois très intéressant d'aller sur un générateur de mots-clefs, car on a déjà une belle idée de sélection : quand on tape par exemple le mot "tango argentin" et que l'on constate qu'il
n'y a qu'une petite centaine de personnes par mois qui entre cette requête CONTRE des milliers, voire des dizaines de milliers, qui entrent le mot "tango", personnellement, j'ai vite fait de me
contenter du mot tango associé à d'autres mots qui tournent autour de ma discpline plutôt que m'évertuer à l'associer à l'adjectif "argentin"!


Ceci pour fournir d'exemple, et apporter une illustration à ton article vraiment bon!


En espérant que tu vas bien et te souhaitant Alain de belles fêtes!