Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de alain.suze

Le blog de alain.suze

Le blog de Alain SUZE Des articles sur la santé, sur la forme et le bien-être, sur la diététique, et sur la littérature.

Les mycoses buccales ou candidoses

Langue blanche dans le cas d'une candidose

Langue blanche dans le cas d'une candidose

     Les mycoses buccales ou candidoses, sont des infections dues à la prolifération d'un champignon qui est un hôte habituel de la cavité buccale : le candida, et en particulier le candida albicans.

 

Origine

     Il s'agit le plus souvent d'un déséquilibre de la flore bactérienne. Normalement la flore buccale, qui contient près d'un milliard de germes par millilitres de salive, est parfaitement équilibrée. Les différents germes qui la constituent vivent en parfaite harmonie, mais si un déséquilibre se produit, certains se développent au profit des autres.

- Une prise d'antibiotique est souvent la cause ;

- La fatigue ;

- Le stress ;

- Des maladies générales (diabète, immuno dépression, etc), à tel point que les candidoses sont surnommées : la maladie de l'homme malade ;

      Elles se transmettent par contact avec la salive et sont aussi surnommées : la maladie du baiser.

- Elles peuvent aussi être d'origine allergique.

 

Symptômes

    - La muqueuse buccale est rouge, sèche, lisse, ou bien elle présente des petites élevures diffuses. Par-dessus, on observe des petits points blancs ou crémeux en très grand nombre. Ces petits points adhèrent à la muqueuse, mais ils se détachent facilement en frottant légèrement ;

   - Sur le dos de la langue on peut souvent observer un dépôt blanchâtre, c'est le symptôme de la langue blanche ;

   - Il n'y a généralement pas de douleur ;

   - Parfois, la mastication et la déglutition sont perturbées.

   Il ne faut pas oublier que les candidoses touchent également la partie haute du tube digestif, et pas seulement la cavité buccale et la langue. Un examen du pharynx devra donc aussi être effectué. 

 

Traitement

    Les antifungiques sont indiqués et ce pendant une durée de trois semaines (Fungizone, Mycostatine).

    Les récidives sont fréquentes, surtout si les candidoses sont causées part des maladies immunodépressives.

  Dans les cas rebelles, un prélèvement suivi d'un mycogramme permettra de déterminer l'antifungique à employer.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article